Test de découpe et gravure avec l’Emblaser 2

L’Emblaser 2 est la graveuse-découpeuse de La Diode. Elle a été choisie pour son format réduit (750x700x200), sa compatibilité avec le logiciel libre LaserWeb et sa gamme entre moyenne et basse (les graveuses-découpeuses laser sont des équipements onéreux). Son prix d’environ 2500€ reste accessible aux petits budgets d’ateliers collectifs.

Après de nombreux tests de découpe et de gravure avec cette machine, il apparaît qu’elle n’est pas adaptée à la découpe et moyennement adaptée à la gravure.

En effet, à titre d’exemple, une plaque de MDF de 3mm (matériau en poudre de bois agglomérée fréquemment utilisé pour de la découpe laser) ne sera découpée qu’après 38 passages du laser à pleine puissance (5W) et à vitesse minimale (paramétrage le plus perforant).

Nous pouvons voir ci-dessous un échec de réalisation après environ 6h de découpe :

Dans de telles conditions de travail, il apparaît évident que l’Emblaser 2 ne peut servir qu’à de la gravure et à de la découpe minimale et non élaborée comme l’exemple ci-dessus (la découpe du bord supérieur a été achevée au cutter).

Les réalisations suivantes sont assez satisfaisantes, quoique longues à réaliser (entre 1h et 2h de travail chacune) :

Autre point important que nous pouvons constater est le fait que la gravure occasionne des brûlures. Ceci est certainement dû à la faible puissance de la diode ainsi qu’à sa précision relative. D’autres modèles supérieurs de découpeuses-graveuses laser sont à même de réaliser des gravures plus rapides, plus propres et sans traces de brûlure.

Un bref coup d’éponge pourra néanmoins évacuer une partie des résidus brûlés.

En guise de conclusion, il est important de reconnaître que l’investissement dans un tel matériel est assez peu convaincant dans le cadre de La Diode. Certes, c’est une machine amusante à voir fonctionner et capable de réaliser quelques belles choses, mais son prix supérieur à 2000€ aurait dû en faire un outil majeur du tiers-lieu, ce qui est loin d’être le cas étant donné sa faible puissance.

Son intérêt principal est donc pédagogique et publicitaire mais non pratique. Il ne peut pas servir à la réalisation de mini-séries, à peine de prototypes et les supports qu’il peut travailler sont assez peu nombreux, du fait justement de sa puissance limitée.

Il apparaît donc bien plus intéressant pour les personnes cherchant à équiper un atelier collectif de réserver leur argent à du matériel plus immédiatement utile et à l’éventuel achat futur d’une découpeuse-graveuse de qualité supérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *